Création SAS : quel est le coût de la création d’une SAS ?

En tant que futurs associé d’une SAS, prenez garde à anticiper le coût que requiert la création de celle-ci.

En effet, il est essentiel d’effectuer un prévisionnel afin d’anticiper tous les éventuels frais supplémentaires dûs aux formalités de création.

Pour vous aider dans cette démarche, voici les tarifs qu’il est essentiel de payer lors de la création d’une SAS. Pour encore plus d’informations, nous vous invitons à consulter : https://creationsas.fr

Quel est le coût de la création d’une SAS ?

Voici les frais qu’il est important de prendre en compte lors de la création d’une SAS :

  • pour ce qui est de la rédaction des statuts le prix peut aller de 0 €;, si vous le faites seul, jusqu’à 130 €; sur une plateforme juridique ou encore entre 1500 €; à 2500 €; si vous avez recours à un professionnel tel qu’un avocat ou expert comptable,
  • le capital social est de 1 €; minimum,
  • environ 200 €; pour les frais d’annonces légales,
  • pour la déclaration d’effectifs c’est 25 €; par effectif,
  • les frais d’immatriculation sont à 40 €; pour un commerçant et 130 €; pour un artisan.

Il n’existe pas de coûts fixes pour la création d’une société par actions simplifiée (SAS). Le montant global des dépenses peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment la structure juridique choisie, le nombre d’administrateurs et les services contractés auprès des professionnels.

La principale dépense engagée pour la création d’une SAS est le coût de constitution. Ce coût inclut notamment le montant des droits de mutation, le coût du dépôt des statuts auprès du greffe, de l’immatriculation des administrateurs et de l’enregistrement au registre du commerce et des sociétés.

Lors de la création d’une SAS, il est nécessaire de recourir aux services d’un avocat ou d’un expert-comptable qui peut vous conseiller sur la bibliographie et vous accompagner pour compléter les formalités administratives. Le coût de ces services est déterminé par un contrat d’honoraires à l’avance.

Il peut également être nécessaire de payer des frais bancaires liés à la souscription des parts sociales et à la constitution de la trésorerie de l’entreprise.

Enfin, il convient de prévoir les dépenses liées au démarrage de l’activité, comme l’achat du matériel, l’élaboration des outils informatiques, le dépôt des marques et le lancement des publicités.

Ainsi, le prix réel de la création d’une SAS est négociable et peut être adapté en fonction de votre situation et du type de services que vous cherchez à obtenir.