Statut SASU : comment créer une SASU ?

Une SAS unipersonnelle est une société par action simplifiée, ce type de sociétés est appelé SASU. Elle est privilégiée grâce à ses nombreux points forts, sa souplesse et sa flexibilité de fonctionnement et de gestion sont recherchées par ceux qui veulent créer une entreprise, elle ne soumet pas le président au RSI (régime social des indépendants) mais au régime général de la sécurité sociale.

Pour créer une SASU il faut sans doutes passer par d’innombrables étapes :

  • La réalisation les apports en capital,
  • La rédaction des statuts sociaux de la SASU,
  • La publication d’un avis de création,
  • La constitution du dossier de création,
  • Le choix entre l’IS (impôts sur les sociétés) et l’IR (impôts sur le revenu).

Si vous êtes à la recherche de plus d’informations à propos de la SASU, consultez le lien suivant : https://www.sasu-statut.com.

La dissolution d’une SASU

Beaucoup d’associés veulent mettre fin à leurs société, et comme vous vous en doutez, mettre un terme à une société il faut surement passer par plusieurs démarches administratifs :

  • Rédiger le procès verbal de dissolution,
  • Publier un avis de dissolution dans un journal d’annonces légales,
  • Déposer le dossier de dissolution au greffe du tribunal de commerce.

Créer une SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle) est une procédure relativement simple et peut se faire en ligne.

Pour créer une SASU, la première étape est de rédiger les statuts. Ces statuts doivent comprendre au minimum les informations suivantes : le siège social, l’objet social, le capital social et le nombre d’actions. Une fois les statuts rédigés, vous devez les déposer au Centre de formalités des entreprises (CFE) et payer les formalités de création.

Une fois ces deux étapes accomplies, vous pouvez demander les documents nécessaires à la création d’une SASU tels que votre RCS (registre du commerce et des sociétés) et votre Kbis (carte d’identification des entreprises). Il vous faudra aussi souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle et procéder à la déclaration des impôts et à l’obtention des principaux numéros fiscaux.

Enfin, une fois que toutes ces étapes ont été réalisées, vous pourrez enregistrer votre SASU auprès du CFE et démarrer vos activités professionnelles.