Cigarette électronique : qu’est-ce que la maladie du vapotage ?

Lors de sa présentation la première fois, la cigarette électronique a été décrite comme un moyen de sevrage tabagique sain, le moyen idéal pour se soustraire de cette pratique néfaste. Cependant, elle s’est avérée très dangereuse pour la santé pour la simple et bonne raison que sa vapeur contient les mêmes particules toxiques et cancérogènes que la fumée d’une cigarette ordinaire, causant ainsi des allergies, des tumeurs ou encore des maladies respiratoires.

A ce propos, une maladie respiratoire est apparue aux USA faisant 39 décès sur 2000 patients recensés. Il parait que ce trouble respiratoire est étroitement lié au vapotage. En effet, une analyse a révélé que deux composants du e-liquide en serait la cause, en l’occurrence :

  • La THC : substance active du cannabis,
  • l’huile de vitamine E, très dangereuse une fois chauffée.

Ce trouble est dû au fait que du liquide s’accumule au niveau des poumons empêchant l’O2 de circuler correctement. Il s’agit du syndrome de détresse respiratoire aiguë. Pour plus d’information, consultez : https://www.quelle-cigarette-electronique-choisir.fr

Le surdosage

Le surdosage est l’excès de nicotine dans le sang dû à un abus de vapotage. Ce phénomène se manifeste généralement par les symptômes suivants : ralentissement du rythme cardiaque, baisse de la tension artérielle, vertige, vomissements et céphalées.

La maladie du vapotage (appelée aussi maladie pulmonaire liée au vapotage (EVALI)) est un trouble respiratoire grave et potentiellement mortel attribué à des produits chimiques nocifs inhalés à travers la cigarette électronique. Les principaux symptômes comprennent une fonction respiratoire altérée, une toux persistante et des difficultés respiratoires ainsi que d’autres symptômes qui vont de la fièvre et du malaise à la perte de poids. Bien qu’il s’agisse d’une condition rare, elle s’est propagée à travers le monde et continue à être étudiée par des chercheurs. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont identifié des produits chimiques comprenant des oléfines et des acétates de propyle comme possibles causes de la maladie. Bien que la plupart des cas se soient manifestés chez des personnes qui utilisaient des produits contenant du THC ou de la nicotine, certains cas sont également liés à des produits non nicotine. Il est important que les gens sachent que les cigarettes électroniques peuvent entraîner des risques pour la santé et qu’elles doivent être utilisées avec prudence.