Blog informatique : Qu’est-ce qu’un écran bleu de la mort (BSoD) ?

Un écran bleu de la mort ou Blue Screen of Death (BSOD) est un surnom que porte le message d’erreur qui s’affiche sur un d’ordinateur sous le système d’exploitation Microsoft Windows lors d’une erreur irrécupérable du système ou lorsque celui-ci est confronté à une erreur fatale au sein du système.

Deux types d’écrans d’erreur :

  • Un « arrêt d’urgence » : tel qu’il est décrit dans le manuel de Windows
  • Un « écran bleu de la mort » (BSoD) véritable, qui signale une erreur beaucoup plus que le premier.

Pour davantage d’informations sur l’occurrence de ces erreurs consultez : https://cdom23.fr

que faire après un Ecran bleu de la mort ?

Plusieurs étapes sont à suivre à suite d’un BSoD :

  • Identifiez le dernier élément que vous avez lancé sur votre ordinateur avant que le BSoD n’apparaisse : en général le lancement de certaines applications malveillante ou pas peut en être la cause.
  • La vérification de la température est geste systématique après un BSoD car si la température de votre ordinateur dépasse un certain seuil cela peut non seulement être la cause d’un BSoD mais aussi de dommages sur votre matériel
  • Débrancher le matériel récemment installé sur votre ordinateur car des périphériques peuvent éventuellement causer des BSoD

Un écran bleu de la mort (BSoD) est une interruption fatale qui apparaît lorsque le système d’exploitation d’un ordinateur rencontre une erreur irrécupérable. Ce terme est généralement associé à Microsoft Windows puisque c’est là que l’erreur se manifeste la plupart du temps. Le BSoD affiche une fenêtre avec un message d’erreur et un code, ce qui permet aux utilisateurs et aux techniciens d’identifier la cause et, dans certains cas, d’y remédier. Les causes possibles peuvent varier considérablement et incluent les pannes matérielles et logicielles, la corruption des fichiers système, les incompatibilités entre des pilotes et des matériels et des virus. Les conséquences peuvent inclure une perte de données et la nécessité de réinstaller le système d’exploitation.